Droit de la famille

oui dans certains cas voir le code pénal c.p 

Le savez-vous ?

la reconnaissance est l’acte fondateur de la filiation d’un enfant

Pourquoi reconnaître un enfant qui n’est pas le vôtre?

faire plaisir, rendre service, par intérêt personnel, par ignorance mais, l’acte peut vous causer des soucis

Quels soucis judiciaires si l’enfant n’est pas le vôtre?

- sur le plan civil : la reconnaissance, opposable aux tiers, peut être contestée sur le plan civil: contestation, annulation; même si elle n’est pas le délit de faux en écritures, art. 147 du c.p, cass.crim 8/3/1988 n° 87-92.108

- sur le plan pénal : la reconnaissance est un délit si elle permet de détourner la loi, bénéficier d’un droit

ex: titre de séjour, nationalité, protection contre l’éloignement, prestations sociales

ou bien si elle poursuit un but lucratif art. 623-1 du ceseda (code d’entrée, séjour, droit d’asile) voir aussi arrêt CE 10/6 /2013 n° 358835  - la reconnaissance peut être aussi un des éléments du délit d’enlèvement de mineur de moins de 15 ans, 224-5 du c.p

- elle peut être la suite d’un certificat médical d’accouchement mensonger ex : faux sous x, ou d’un acte de naissance frauduleux, et constituer une simulation

entraînant l’«atteinte à l’état civil d’un enfant», 433-19 du c.p 

 

Consultez l’avocat spécialisé en droit des personnes, patrimoine et famille: il vous informe, vous conseille et vous défend 

 

 

Christine Dubedout


Articles similaires

40 années d'expérience - Spécialisée en Droit du travail et de la famille depuis 1994.

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Créer un site internet d'avocat

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.