Maître Christine Dubedout
Avocat à Versailles

La relation entre grand-parent et petit-enfant

Droit de la famille

Que dit le code civil 371-4 ?

L’enfant a le droit d’entretenir des relations personnelles avec ses ascendants; les parents ne peuvent pas y faire obstacle sauf motif grave; seul l’intérêt de l’enfant compte et à défaut d’accord amiable le j.a.f décide des modalités relationnelles avec le grand-parent.

Le j.a.f. décide cas par cas, chaque situation est unique

Le grand parent n’a de droit que celui né d’un jugement ex: visite, hébergement, visite et hébergement; le j.a.f s’assure que la relation avec le grand-parent est bénéfique: (enracinement, équilibre, épanouissement) même si les parents s’y opposent ; il peut ordonner des examens

Il tient compte de l’anthropologie familiale

*la parentèle: le conflit est plus dilué car les membres participent ensemble aux éducation,entretien

*la famille mononucléaire, le conflit se cristallise car prédomine la relation triangulaire père-mère-enfant 

L’avocat a une mission délicate, doigté et psychologie nécessaires pour dénouer la complexité de la situation et préserver la relation affectueuse avec l’enfant: conflit parental, familial, intergénérationnel, culturel, recomposition familiale

Avant de saisir le j.a.f il tente un dialogue (courrier, téléph., réunion, r.v psy., médiation),vous aide à réunir les preuves des relations avec l’enfant (photos, constats, avis médicaux, témoignages) et vous soutient moralement

 

Christine Dubedout, avocat


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'avocat

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.