Sujets de société : Famille et Travail

Petits et grands dépendent d’objets connectés de plus en plus exigeants, certains capricieux, tyranniques. Les Tamagotchis remplacent les peluches, poupées et jouets d’antan. Prendre soin d’eux c’est délaisser autrui, s’oublier soi-même, zapper la vraie vie ? L’addiction guette: accrocs aux ordinateurs, tablettes, portables, nous le devenons aux bips de nos Tamagotchis et autres « appendices » divers et variés.

Ce constat en cache bien d’autres:

*dans ses rapports à la nature, l’humain est menacé d’extinction mais dans le virtuel il survit (1er paradoxe)

*la distinction entre personnes et objets s’estompe, les droits supplantent les devoirs, l’individualisme le bien commun; des voix exigent d’accorder la personnalité juridique aux animaux, à la nature et aux objets créés par l’homme qui, maître de l’univers, industrialise des robots, des objets connectés que d’autres consomment frénétiquement ( 2ème paradoxe); l’intelligence artificielle impacte tous les métiers, toute la vie: au travail, des robots remplacent l’humain, dans la vie, des objets connectés sont des compagnons. Alors, on s’interroge: le droit du travail s’appliquera-t-il aux robots? le droit civil, la personnalité, aux objets connectés? les Tamagotchis auront-ils bientôt une âme?

 

Christine Dubedout


Articles similaires

Réalisation & référencement Créer un site internet d'avocat

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.