Droit du travail
  • Si après licenciement, le salarié subit un préjudice, matériel et moral, les prud’hommes sont compétents; mais, pour éviter les aléas procéduraux, un “protocole transactionnel” répare ce préjudice (signature, paiement) 
  • Si les sommes sont des “dommages et intérêts”,l’employeur règlant la csg/crds, pas d’impôt sur le revenu pour le salarié
  • La transaction est confidentielle (causes, circonstances, sommes versées), chacun renonce à tout recours; le salarié renonce à témoigner,l’employeur lui remet une lettre de recommandation

Consultez l’avocat spécialisé en droit du travail qui négocie pour vous la transaction valant jugement, les parties se donnant quitus, entier et définitif

Christine Dubedout, avocat


Articles similaires

40 années d'expérience - Spécialisée en Droit du travail et de la famille depuis 1994.

Derniers articles

Catégories

Réalisation & référencement Créer un site internet d'avocat

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.